Ce défi 13 du mois de septembre m'a donné envie d'écrire un peu plus que d'habitude ... Sauf que moi l'écriture c'est pas mon fort ! Mes seuls plaisirs liés à l'écriture remontent aux cours de français de 5ème1 de Mlle B. du collège "les violettes" d'Aucamville (mmmm ça sent la campagne hein !!!!). Oui oui !!! Cette excellente prof. de français m'a donné le goût de l'écriture et des lettres en général et j'avais brillamment récolté un "excellent style, rare pour son âge" sur un bulletin ! Cependant cette gloire littéraire s'est arrêtée là, j'ai choisi les mathématiques par facilité et je récolte quotidiennement des "pfff pas terrible ton rapport hein, pas très bien écrit" !! Mais je me lance quand même car aujourd'hui il faut que je parle !!!!!!!!!!!!! Y'a des psy pour ça me direz-vous, mais mon blog me coûte moins cher !!!

Bon alors, en fait, ce texte est écrit en deux parties une partie avant le 5 septembre 2011 et l'autre partie après le 5 septembre 2011 !!!!

Before the jour J !!!

Et oui, le défi 13 de septembre est "Petit écolier" et qui dit petit écolier dit "rentrée des classes" ! Des rentrées des classes il y en a tous les ans et tous les ans depuis que je travaille, je m'en fous, ça passe complètement inaperçu. En fait non, tous les ans, je peste quand même parce qu'il va y avoir plus de monde dans les transports parce que les mois de juillet et Août à Paris c'est quand même top ! Mais cette fois-ci, ça sonne pas pareil ... Oui oui, cette fois-ci quand je pense au 5 septembre, j'ai une petite boule au ventre qui vient me rappeler mes propres rentrées et je me revois chez mes parents dire à ma mère "j'ai un peu peur quand même !!!". Alors évidemment ma première rentrée des classes, la toute première hein, je m'en souviens pas, qui s'en souvient d'ailleurs ? (C'est à toi lecteur et lectrice hypers nombreux que je m'adresse) ! Mais c'est pas grâve je suis sûre que ça reste quelque part dans notre cerveau et ça conditionne plein de choses dans notre vie future ! J'exagère ???? Oui sûrement, j'aime bien me mettre la pression en fait !

Bref bref bref !! Oui oui oui j'ai la pression car cette année ... mon bébé, mon ainée, celle qui est née il y a quinze jours si si !!! (Ca fait 3 ans qu'elle est née il y a quinze jours), RENTRE A L'ECOLE !!! Déjà, quand les derniers jours de crèche sont arrivés je commençais à sentir monter une émotion, un truc un plus difficile à gérer que d'habitude !!! Je me disais que c'était parce que je ne reverrai plus jamais les gentilles dames qui se sont occupée d'elle, mais en fait c'était autre chose, quelque chose de plus profond : le passage à l'école, c'est la fin du cocooning, la grosse claque de la vie, la fin de l'individuel, du "sur-mesure" et le poids de la collectivité ! Et pourtant, j'aime la collectivité moi !!! Je suis une collectivité-addict !!!!

Mais à l'école on rigole pas hein !!! En mère disciplinée je suis allée à la réunion de présentation !!! Mon ours a gardé ma deuxième et c'est avec monbébérentreàl'écolebouhhhbouhhh que dans mes petits souliers (toujours avec cette fichue boule au ventre qui ne me quitte plus) je m'y suis rendue ! 18h ne soyez pas en retard ... Et là, plus la réunion avançait plus j'avais envie de pleurer. J'ai compensé en rigolant avec une autre maman à côté de moi ! Ha oui on s'est bien fendu la poire hein, mais la poire pourrie alors !! Parce que je sentais bien qu'elle aussi était pas bien !

    Première partie de la réunion

Situation : je suis bien droite sur le banc, fière d'être là !!!

La directrice : "A l'école, la journée de vos enfants commencent par un rassemblement et une discussion de groupe qui favorise blablablabla ... apprentissage blablabla ... développement moteur blablabla ... faire grandir blablabla ..."

Alors là moi je suis trop contente car j'imagine ma fille coller la date au tableau avec une petite jupe plissée et des couettes façon chocolat meunier ! Si si c'est elle qui va coller la date au tableau car ma fille elle est trop forte, trop intelligente et très en avance sur son âge ... limite sur-douée quoi !

    Deuxième partie de la réunion

Situation : je suis un peu moins droite et un peu moins contente d'être là quand même ...

La directrice : "Alors, pour les récréations, nous sommes 2 pour 15 000 élèves (j'exagère à peine) donc vous comprenez bien que l'on ne peut pas mettre le bonnet, les gants, l'écharpe à 15 000 élèves (pourtant ça fait que 7 500 par personne moi j'y arriverai). Donc on va vous demander de ne mettre QUE un bonnet et des gants d'ailleurs non, pas de gants, des moufles que vous allez coudre au manteau comme ça elles se perdront pas et ça va plus vite !!!"

Alors là, moi je pense à la crèche ou chaque enfant est bichonné et avec un bisou avant de sortir en plus ! Bouuuuuu mais c'est pas possible et puis sans écharpe ma fille elle va attraper froid mon bébéééééééééé ...

    Troisième partie de la réunion

Situation : je suis complètement effondrée sur ce banc qui me fait mal au c.. et j'ai qu'une envie c'est partir vite !

La directrice : "Alors pour les siestes, j'ai pas de lit pour tout le monde, donc je vais donner les lits en priorités aux familles dont les deux parents travaillent [YES ! c'est bon, elle a son lit et tant pis pour les autres yek yek yek, "zon qu'à bosser"], pour les autres, il faudra venir chercher vos enfants à 11h et les ramener à 14h30 pour le début de la classe"

Aller bim, prend toi ça dans la tête !!! Et là moi, je repense à l'école de mon enfance avec ses 4 malheureuses classes et oui, j'ai quand même envie de pleurer parce que, on est pas au stade du délabrement mais on fait maintenant de l'éducation dans des classes surchargés ("Et encore vous avez de la chance vous êtes en ZEP") avec des moyens qui s'amenuisent d'année en année et oui, j'ai envie de pleurer car MOI !! j'ai pensé à remettre en question toutes les valeurs les plus encrées en moi, celles que je croyais être les plus solides, oui oui, j'ai pensé à mettre ma fille dans une école privée, et si je ne l'ai pas fait c'est pour deux raisons : 1/ les écoles privées sont toutes hypers loin de chez moi ... 2/ les sites internet des écoles m'ont drôlement fait peur ! C'est vrai que j'ai honte d'avoir effectué ces démarches, moi qui ne comprend rien à la religion, mais la phrase d'une collègue raisonne souvent en moi ces derniers temps "Tu vas pas sacrifier tes enfants au nom de tes idées" ! J'ai aussi honte de refuser de payer très cher pour une école privée de type "Montessori". Ouuuuuu mais je vous vois venir : "tu vas quand même pas tirer des conclusions comme ça, pour une écharpe et un nombre de lits quand même !!". Oui c'est vrai, c'est pour ça que ma fille rentrera à l'école publique cette année, ce sera sa première rentrée des classes et je l'accompagnerai avec son petit cartable fait main (même si la maitresse nous a dit qu'elle n'en avait pas besoin) en lui tenant la main et en essayant de ne pas lui refiler ma trouille. Et je promets de ne pas pleurer ....

Mais revenons un peu au défi de ce jour !!!

 2011_07_29_D_but_Vacances_Zo__033 2011_07_29_D_but_Vacances_Zo__031

2011_07_29_D_but_Vacances_Zo__035 2011_07_29_D_but_Vacances_Zo__034

2011_07_29_D_but_Vacances_Zo__036 2011_07_29_D_but_Vacances_Zo__006

Modèle issu du tuto de chez [Pöm] le bonhomme.

Tissus simili-cuir de chez Reine et tissu Petit Chaperon Kokka de chez Motif personnel.

Sangle, fermeture éclair, mercerie de Charonne sauf clip chez BHV.

Coudre proprement les angles est la seule difficulté que j'ai rencontré, le tuto est un vrai régal !!! Petit hic ! Les bretelles tombent un peu, mais vu que la maitresse a dit qu'elle n'avait pas besoin de cartable, ça lui laisse le temps de grandir !!!

After the jour J !!!

Alors en relisant la partie du dessus je me dis que je suis quand même complètement folle, (limite hystérique)  !!! La rentrée de toutoune 1 s'est super bien passée et on oublie vite ses angoisses !!

Le premier jour, c'était que 2h, la classe était divisé en 2 groupes, on était de l'horaire 9H30-11H30. Les parents faisaient la queue pour donner les papiers à la maitresse (attestation d'assurance, photos et compagnie ...), la plupart des enfants restaient à côté de leurs parents puis lorsque c'était à leur tour, la maitresse se présentait et faisait visiter la classe à l'enfant.

Alors moi ma fille d'entrée elle m'a mis la honte, elle a couru comme une furie dans la classe me laissant en plan dans la queue et s'est mise à jouer sans me calculer, et pire elle se mettait à côté de la maitresse et écoutait sa discution (petite curieuse) !
Ensuite elle a eu envie de faire pipi et a demandé directement à l'ATSEM ! Du coup j'ai attendu dans la classe que madame revienne et tous les parents me sont passé devant !
Quand elle est revenue, l'instit avait un petit garçon dans les bras en pleurs (c'était un peu la panique parce que d'autres enfants se mettaient à pleurer !! C'est quand même marrant comme les pleurs sont contagieux). Là je me suis dis oulala ça va pas le faire, ça va être la crise !!! Hé bein NON !!! Toutoune est retournée jouer au bac à sable (plutôt au bac à riz en fait ... quelle honte de jouer avec de la nourriture quand même, faut que je pense à m'inscrire à la FCPE pour gueuler un petit coup), moi je file les papiers et hop, je lui dis au revoir et voilà !!!! J'ai entendu la maitresse dire "Bonjour, je vois que tu as déjà visité la classe", quand je suis venue la recupérer, l'instit m'a dit : "Ouuuuulaaaaa va falloir lui expliquer qu'on va pas tout faire en un jour hein !!! On a toute l'année !!!" Arf arf arf !!!
Moralité, je crois que ce qui me faisait le plus peur, c'était que ma fille ne soit pas suffisament armée pour se faire une place, SA place et faire SA vie sans moi ... J'aurai du lui faire confiance car elle va s'en sortir même à 35 dans une classe de 30m² et même sans écharpe à la cours de récré !!!